Intairviou de moi par vous.

J’avais donc proposé sur mes pages facebook que vous me posiez des questions. Enfin plutôt, des copinautes m’avaient dis vouloir le faire et j’ai accepté. Voila donc mes réponses à vos questions. J’avais dis que je répondrais à tout, je l’ai fais. Bon courage! Les copains se sont lâchés dans la débilité! Heureusement qu’il y a aussi des gens sérieux!

Hyihyil : Pourquoi ?

Pourquoi pas ?

Cynthia Ugazzi : Quel est ton parcours de littéraire et d’écrivain ? Quels sont les conseils que tu donnerais à quelqu’un qui voudrait voir son roman édité ?

Euh… Alooors euh… Mon parcours de littéraiiiireuuuh… je suis allée au collège. Je crois pas être une littéraire. Mais en gros, flash sur l’écriture et le racontage d’histoire en primaire. Puis j’avais laissé tomber en commençant à travailler à 15 ans. Et puis, le chomage arrivant, je m’y suis remise. En dilettante au départ, puis de plus en plus sérieusement vu que ça plaisait aux gens qui lisaient. Alors j’ai publié sur un blog. Puis dans des webzines. Puis j’ai osé démarcher les éditeurs… Et walaaaaa !!

Pour les conseils : accepter les conseils ! Accepter les remarques constructives, même si des fois, ça fait mal à l’égo. Et surtout, si on croit à son projet, ne pas lacher. Travailler, s’organiser, travailler encore, faire relire et corriger et re travailler derrière.

Magalie Gourgue : Tes auteurs favoris sont … ? Ce qui t’inspire pour tes livres ? As tu des rituels quand tu écris (genre musique en fond sonore des chaussettes porte bonheur) 

Auteur favori mort : Jack London. Auteur favori vivant : Andreï Kourkov. Oui, rien à voir avec ce que j’écris. Ce qui m’inspire… Tout. Les gens. La vie. Tout. Pour écrire, j’ai toujours mon brouillon dans un coin, et ma musique en fond sonore. Quant à dire quelle musique, ça dépend de ce que j’écris, mais le style peut vraiment influer sur le texte. J’ai eu des scènes qui sur le brouillon devaient être sombres sans plus, devenir violentes à cause d’un bon Rammstein. Et vice versa. Par contre, je n’écoute jamais de chansons en français. Je n’arrive pas à suivre une chanson dans ma langue maternelle et écrire dans la même langue en même temps.

David Grossoleil : Quelle est ta technique pour démarrer une session d’écriture quand tu manques de motivation ? Prépares-tu tes écrits ? (Plan, fiche perso, etc.)

Quand je manque de motivation, il me faut mes trucs magiques. Un truc à boire (thé, coca, jus de fruit…). De la musique. Oui. Musique. Du calme. Et même du sacré fucking calme !! Pas de télé à coté, pas de gens qui parlent, rien qui puisse me distraire. Facebook ouvert en fond (pour les moments où je dois m’aérer le neurone qui sont assez fréquents quand j’écris sans motivation au départ). Et… C’est tout.

Pour la préparation, c’est même le plus gros du boulot. Et le plus fastidieux. J’ai souvent plusieurs brouillon. Un brouillon tout pourri où je note tout en vrac. Ca fini par ressembler à une sorte de serpillière avec des mots barrés, des flèches dans tous les sens, des cadres, du stabilo… PUIS je met tout dans un autre brouillon. Mais organisé et bien écrit cette fois. Je catégorise. Par exemple, pour mon roman à venir j’ai en premier, les différentes races de fées. Avec les desc etc. PUIS, le monde : continent (description) et villes principales (descriptions, politique, noms des gens influents, climat…). PUIS mes fiches de persos principaux : description physique, caractère et comportement, background. Je laisse un peu de place au cas où, puis, enfin, je brouillonne chapitre par chapitre les grandes lignes de ce qui va se passer. Quelques phrases de dialogues si j’ai des idées. Mais alors là, je ne fais plus l’erreur de tout brouillonner ! Ca sert à rien, les persos n’en font qu’à leur tête, du coup, je prévois trois ou quatre chapitres à l’avance et c’est tout.

En revanche, j’ai les grandes lignes du roman qui sont prêtes : début/fin/ quelques trucs au milieu.

Doris Facciolo : quel est le plat préféré de Poinpoin ?
Bieen madaaaame, c’est partiiii !

Poinpoin préfère le poulet. Quoi que ce soit au poulet il le mange, et il aime. Poulet au poulet, chocolat au poulet, wasabi au poulet (ça pique mais il y retourne tant qu’on dit que c’est au poulet, même le bec en feu!)

Elle vient d’où, cette folie des peluches (pingouin en particulier) ?

Ma peluchite… Hmmm… C’est bien les peluches ! C’est mignon, ça se caline, c’est doux… ❤ Et en plus, j’ai bossé des années à « La nourserie », une boutique de peluches, donc hein !! Pour les pingouins (qui en fait sont des manchots), et particulièrement Poinpoin, c’est une histoire longue et compliquée que je vais tenter de résumer. Nous faisions une partie de jeu de rôle, INS/MV pour ceux qui connaissent. Et nous nous sommes retrouvés en antarctique. Mon perso est tombé en amour avec un bébé manchot (un manchoton??) et l’a adopté. Elle l’a appelé Poinpoin pour une raison très logique : les Canards font CoinCoin, donc les Pingouins (quand bien même ils sont des manchots) font PoinPoin !! Et puis un jour, à force de délirer là dessus, on m’a offert la peluche de poinpoin, qui avait le même caractère de cochon (bien que, si, si, j’insiste, ce soit un manchot) que son alter ego rôlistique. Et… WALAAAAAA !!! Dans le prochain épisode, on racontera pourquoi je collectionne les hippopotames.


Quel est le nom bizarroïde que tu réserves à ton prochain animal ?

Pour mon prochain animal, son nom dépendra de son espèce ! Si c’est un chat, mâle, ce sera Miru 4. (mon grand-père appelait ses chats Miru, je compte continuer). Si c’est une femelle, j’ai déjà la chatte Teigne, alors pourquoi pas Pito, Cale, ou autre. Si c’est un rat… Ca va être difficile, j’ai eu beaucoup de rats !! Il y a eu : Tatouille, Clure, Tatinée, Spoutine, Piécé, Molo, Patrié, Diateur, Diation, Piète (une rapiette est un petit lézard par chez nous), Di, Dio… Mais bon, ce sera dans ce genre là ! Pour un chien… J’ai le temps, je compte garder Fnut encore quelques années ! Et je ne vois vraiment pas pourquoi tu dis que je leur donne des noms bizarroïdes !


Quels sont tes projets en cours ?

Mes projets… Hmmm… Trouver un « vrai travail ». Pas trop le choix hein… Mais sinon, écriturairement parlant, envoyer « Etre Humain » à des éditeurs. Travailler « Lever le Voile », un roman angoissofantastique. Et écrire mon histoire de pirates/fées. Il faudrait aussi que je bosse sur des nouvelles mais c’est un peu dur en ce moment. Et on a aussi un projet de murder (sorte de mini jeu de rôle grandeur nature) avec mon compagnon. Thème : polar étrange. Mais ça, je n’en dis pas plus !


Lorsque « Les promesses d’Atro city » n’était encore qu’un projet, comment l’as-tu défendu devant la maison d’édition ?

Pour Atro City, j’ai présenté le projet lors du speed dating auteurs/éditeurs organisé par le festival Les Imaginales à Epinal. C’est donc très particulier comme façon de faire. (merci Lau encore de m’y avoir poussée) Mais en gros, on a quelques minutes seulement pour présenter des mois de boulot. Et j’avais un trac de dingue. Donc en gros j’ai du dire « voilà mon roman, ça parle de ça, ça se passe comme ça, et… Je sais plus quoi dire. » Et ensuite, j’ai répondu aux questions de l’éditeur. Et wala. Mais il ne s’est rien passé de spécial. Je crois. Je n’ai pas vendu le truc comme étant le livre du siècle. Tout fut rapide et assez simple en fin de compte.


Histoire de pas faire de bourde le jour où on se verra enfin de visu : le X de Pourbaix se prononce-t-il ?

Et alors là, je te remercie, OUIIIIII !!! On prononce le X de Pourbaix. Et je reprends systématiquement les gens qui m’appellent « Pourbé ». Même si je dois reprendre 80 fois par jours. Pourbaix, se prononce Pourbaiks.

Elise : Pourquoi les BN sourient-ils alors qu’ils savent qu’ils vont être bouffés ?

Je pense que tu surestime largement l’intelligence du BN. Pour sourire aussi niaisement, il ne doit pas avoir inventé le fil à couper l’eau chaude. Donc il ne sait pas qu’il va être mangé. Même s’il voit ses petits camarades se faire bouffer, je ne crois pas qu’il ait un QI assez développé pour réaliser ce qu’est la mort et quelles sont ses conséquence.
Pourquoi la magie n’existe pas ?

La magie existe. Par exemple, quand je me fais embêter dans la rue par de gros lourds, et que j’arrive à prendre sur moi pour ne pas leur rentrer dedans, c’est une forme de magie !


Pourquoi dans la chanson « une souris verte », celle ci se transforme-t-elle en escargot tout chaud apres avoir ete trempée dans l’huile et l’eau ?

Alors là, je suis désolée, j’ai séché beaucoup de mes cours de physique/chimie au collège, donc je ne pourrai pas te répondre.


C’est quoi ton pokemon préféré ? Pourquoi ?

Psykokwak. Paskil est extrêmement mignon. Et migraineux comme moi.


Pourquoi Donald ne porte qu’un t-shirt et pas de pantalon et quand il sort de la douche il a une serviette autour de la taille et rien en haut ?

Je crois que Donald souffre de troubles mentaux graves. Il n’y a qu’à voir sa capacité d’élocution franchement pourrie et sa faculté à s’énerver pour rien. Du coup, ça expliquerait un comportement aussi absurde de sa part. Ce qui m’étonne en revanche, c’est que personne autour de lui n’ai l’air de trouver ça bizarre…


Que faisait l’homme quand il a découvert qu’une vache donnait du lait ?

Je suppute qu’il devait la regarder allaiter. Ou qu’il était en train de la traire. MAIS, je t’invite à aller ici, où ils ont une réponse scientifique bien plus valable que la mienne : Des scientifiques bien instruits.

Pourquoi n’y a-t-il pas de nourriture pour chat au goût souris ? 

Une souris c’est beaucoup plus dur à chasser que du thon en boite ou du poulet en batterie.


Que fait Poinpoin quand tu dors ? 

Je sais pas. Je dors. Quand je me réveille, il fait des trucs normaux. Il est blotti dans mes pichons, écrasé sous mon oreiller ou en train d’essayer d’étrangler mon amoureux…


De quelle couleur devient un Schtroumpf si on l’étrangle ?

Aucune idée. Les shtroumpfs, je les tolère seulement en bonbons, et je n’étrangle jamais mes bonbons, ça gache le goût.


Pourquoi les aspirateur courent à moitié nus sur la plage de Copacabana tous les dimanches après midi ? 

Rha zut, un phénomène naturel que je n’ai jamais observé ! Pourtant je suis fan de documentaires animaliers (tant qu’ils ne parlent pas de shtroumpfs, de zèbres se faisant manger, ou de Nabilla en train de parler).


Pourquoi les milles-pattes n’ont-ils pas mille pattes ?

Le mec qui leur a donné ce nom aimait les insectes et les maths autant que moi. Donc il a vu la bête et il a hurlé : « HAAAAAAAAAAAAAAAA !!! UNE BETE PLEINE DE PATTES !!! P’TAIN Y EN A AU MOINS MILLE !!! » Et c’est resté. Car dans la panique, on n’exagère jamais. Et siiiii l’araignée dans mon évier mesurait bien un mètre de haut !!!!

Fred Darrort : D ou vient le vent?

De la fenêtre que t’as laissée ouverte. D’ailleurs maintenant ça caille !

Thé ou café?

Thé. Le café ça pique !

C est quoi le mieux?

Le thé !:D

Maku : Elle est où la baballe ?

o_O HOMONDIEU !! ELLE EST OU ? ELLE EST OU ? *saute partout * OU ? OU ? DONNE MOI LA BABALLE!!!!

Publicités

2 réflexions sur “Intairviou de moi par vous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s